per.sonn.es

j’ai 26 ans.

Occupation : Peintre

j’habite à Orbeil (Auvergne)

Ma crainte : acrophobie

Ma pensée du moment :

  • Arrêtez le monde, je veux descendre!
  • Tout donner, lutter, pour terminer par bien se faire spatuler...

Mon info : Les dictateurs morts dans leur lit, par Honneur du Prolétariat

Nous, l'équipe d'Honneur du prolétariat, sommes partis du constat que sur l'échiquier du bien et du mal, le prolétaire se trouve à l'extrême bien et, à l'opposé, il y a l'incarnation du mal absolus : le dictateur ! Ainsi, pour continuer vers l'horreur, il y a le pire de tous les dictateurs : celui qui meurt de sa « belle » mort, dans son lit, pour finir enterré dans un joli cercueil douillet avec de la musique. Alors aujourd'hui nous allons parler d'une forme d'échec du prolétariat : le dictateur qui n'a pas été renversé ni exécuté. parler de nos échecs afin de les questionner et, ainsi, les dépasser pour être, toujours, plus fort et déterminés !!! Durée : 1h06.
Source: Radio Canut

Nouveaux membres :

Bon anniversaire à :